La technologie du scan laser et le BIM

  •   18-01-2018
  • Joke Weltens

Le BIM et l’extraction de plans précis à partir du modèle 3D sont de plus en plus essentiels à tout projet de construction ou de rénovation. Mais il n’est pas rare qu’il manque de l’information sur le bâtiment existant ou sur le nouvel emplacement. Le balayage laser 3D peut y remédier et soutenir le processus BIM.

Le balayage laser 3D devient en effet progressivement la norme pour des mesures d'arpentage précises. Il fournit rapidement et efficacement des données détaillées et précises.
 

Comment fonctionne le scan 3D ?

Des faisceaux laser sont projetés à partir du matériel de numérisation. Le temps de retour de ces faisceaux est mesuré. Le matériel peut ainsi restituer l’éloignement d’un élément physique. Des milliers de faisceaux laser projetés génèrent un « nuage de points » de données. La couleur peut également être représentée. De cette manière, un environnement physique peut être scanné et affiché numériquement. Un modèle informatique précis peut ensuite être modélisé à partir de ces données 3D.

Les avantages de la numérisation 3D sont importants :

  • La collecte d'informations sur un bâtiment ou un site ne prend que quelques heures et non des jours, comme c'est parfois le cas.
  • Cela économise du temps et de l'argent. Les visites multiples sur le site ne sont pas nécessaires.
  • L'information est rapidement obtenue et est très précise. Les erreurs de mesure humaines sont ainsi quasiment exclues.
  • Les données collectées peuvent être traitées et utilisées en cas de besoin. Par exemple, la distance entre les éléments de construction peut être mesurée à n’importe quel moment.

Le scan peut s’avérer une entreprise fastidieuse et générer des données très volumineuses et/ou complexes. Il est donc recommandé qu'une équipe qui souhaite appliquer la technologie de numérisation laser planifie très soigneusement ses efforts. Par exemple, dans les nouveaux bâtiments, on voudra déterminer la position de chaque élément, tandis que dans les travaux de rénovation, les scans viseront souvent des environnements spécifiques sur lesquels plus d'informations sont requises.

Le nombre d'applications du scanning est illimité. Pensons, par exemple, au scan de bâtiments dont on souhaite enregistrer les caractéristiques historiques essentielles avant que leur état ne se détériore.
 

Scan 3D et BIM

La numérisation 3D et la génération de modèles 3D peuvent représenter une valeur ajoutée pour tous les partenaires d’un processus BIM. Ceci vaut à la fois pour les nouveaux projets et la rénovation. La combinaison des deux technologies offre en outre un grand nombre de possibilités.

Dans le cas d'une soumission : sur base des informations collectées, un contractant peut démontrer qu'il a pris connaissance du projet. Par la suite, les informations obtenues peuvent être utilisées pour, par exemple, agrémenter des présentations de concours avec des images et des animations 3D précises.

 

Pour une étude de site : distances, obstacles, accès routier, … sont confirmés sans devoir retourner sur place. Vous pouvez utiliser des informations recueillies en amont, avant le balisage du site et l’établissement du planning.

Pour les projets de rénovation : le scan laser des bâtiments et des infrastructures permet une planification précise des travaux autour des structures existantes. Par la suite, les changements dans le projet pourront être appliqués à l’existant avec confiance et précision.

Lors de l'extension d'un bâtiment : l’agrandissement peut être conçu et ajusté avec précision dans les structures existantes. De plus, les plans as-built existants peuvent être vérifiés.

Pendant et après les travaux : à l’aide du scan, vous pouvez comparer le construit avec le modèle numérique 3D. Vous obtenez ainsi la position finale d'un élément. Cela facilitera la gestion du bâtiment par les propriétaires et les exploitants. Un fichier as-built précis en quelque sorte.
 

Avantages pour le projet

En collectant des données précises par scanner laser, il est possible de concevoir des éléments de construction préfabriqués. Cela conduit à une installation sur site rapide et contrôlée. Dans un projet de rénovation, ces données permettent que la connexion entre éléments existants et nouveaux soit plus précise.

L'utilisation de la technologie de numérisation laser avec le BIM permet d’établir une planification détaillée liée à l’emplacement des éléments, ce qui facilite le respect des délais du projet.

Infolettre

Le meilleur de BIMtonic, directement dans votre boîte mail