Neanex propose une nouvelle plateforme d’intégration BIM

  •   24-10-2017
  • Michel Van den Bosch

La société Neanex d’Anvers développe des logiciels pour l’infrastructure et le bâtiment, permettant de mieux gérer l’information, les processus de travail et la communication sur toute la durée des projets. Neanex a présenté sa nouvelle plate-forme d’intégration BIM pour la première fois en Belgique au salon Digital Construction Brussels d’octobre dernier.

« Nous voulons aider le secteur des infrastructures et de la construction à passer d’une pratique traditionnelle basée sur l’échange de documents vers une méthode de travail basée au maximum sur les données digitales, avec comme objectif une meilleure collaboration et une meilleure gestion des coûts de défaillance », nous dit Johan Kuppens, le CEO de Neanex.

 

Les données digitales engendrent beaucoup moins d’erreurs

La nouvelle plate-forme d’intégration BIM est totalement basée sur le partage de données à la place de documents. Toute l’information du projet est échangée entre les collaborateurs du projet, tout comme la gestion intégrale des projets de bâtiment et d’infrastructure. Cette digitalisation améliore considérablement la collaboration au sein des grandes équipes de travail, en diminuant significativement la marge d’erreur dans les projets. Dans un projet de rénovation de tunnel, où cette approche digitale n’a pas été appliquée, c’est jusqu’à 200 objets, tels que les caméras et la signalisation, qui ont dû être déplacés durant les phases de test et de livraison. Lors de la rénovation du tunnel Velser aux Pays-Bas, où l’on a appliqué l’approche digitale de Neanex, on a compté en tout 4 corrections…

 

Inspirée par les constructeurs d’avions…

Neanex a l’ambition de jouer un rôle moteur dans la transformation digitale du secteur du bâtiment et des infrastructures, avec des services logiciels utilisés dans des projets internationaux, qui promeuvent la collaboration entre toutes les disciplines et les intervenants, durant tout le cycle de vie des projets. « Chaque tunnel, chaque pont, chaque route, chaque hôpital et chaque parc éolien devrait être pensé, conçu, construit et exploité comme Airbus le fait pour un nouveau modèle d’avion », nous dit Peter Imbrecht, co-fondateur de Neanex. Cela implique de gérer l’entièreté du cycle de vie des projets de construction de la même façon que les avions – de la conception à l’entretien en passant par la construction – dans un environnement de données digitales centralisé.

 

Lutter contre le coût élevé des défaillances dans la construction et les infrastructures

Neanex équipe les gestionnaires de projets de l’industrie AECO (Architecture, Engineering, Construction & Operating) avec des logiciels qui combattent les coûts de défaillance. Suivant une étude récente parue dans le Journal for the Advancement of Performance Information and Value, le coût des défaillances s’élève en moyenne à 10 à 15 % des coûts totaux de construction ! Pour Neanex, cela n’est pas acceptable. « C’est une porte ouverte pour dire que le secteur de la construction et des infrastructures est à la traîne dans la transformation numérique, telle que nous la voyons dans d’autres secteurs. Nous recherchons une solution qui fonctionne pour tous les projets, afin que les chefs de projets puissent dormir sur leurs deux oreilles », nous dit Johan Kuppens.

 

Aperçu des avantages principaux de la nouvelle plateforme BIM :

  • Tous les processus de travail basés à 100 % sur les données dans leur contexte, à la place des documents

  • Gestion du cycle de vie basée sur les objets, avec des standards ouverts (ISO, IFC, OpenBIM, …) ;
  • Communication zéro email en ce qui concerne les problèmes et actions, avec la méthode LEAN Kanban ;
  • Visualisation dans le contexte des métadonnées dans un viewer 3D pour une information compréhensible ;
  • Travail avec ses propres outils CAD/BIM mais toujours connecté avec l’équipe complète.

Infolettre

Le meilleur de BIMtonic, directement dans votre boîte mail