Voici les lauréats des BIM Awards

  •   07-12-2017
  • Liesbeth Verhulst

La première cérémonie des BIM Awards, organisée conjointement par La Chronique et Bouwkroniek, a récompensé les six meilleurs projets BIM dans le Benelux, ce jeudi 7 décembre à Bruxelles. 6 BIM Awards ont été décernés par un jury de professionnels dans différentes catégories : projets d'infrastructure, projets industriels, projets publics, projets tertiaires ou commerciaux, démarche pionnière/originale ainsi que le BIM Award de l’année.

vec 46 projets soumis, cette première édition des BIM Awards fut clairement un succès. Architectura.be et BIMtonic étaient partenaires média de l'événement.

 

Projets d'infrastructure : tunnel Velser– BESIX

Situé dans la province de Hollande septentrionale, le tunner Velser, le plus ancien tunnel national des Pays-Bas, a eu droit à une rénovation lourde réalisée par Hyacint, un consortium rassemblant BESIX et Dura VermeerSpieainsi que Croon Elektrotechniek. L'ancien tunnel a été mis en conformité avec pas moins de 5000 nouvelles normes de sécurité.

L'approche particulière de Hyacint comprenait des sessions  ‘scrum’, dans lesquelles l'entrepreneur et le maître d'ouvrage discutaient préalablement tous les détails. Ensuite, un modèle 3D du tunnel fut réalisé sur base de scans. Par le biais du iBIM Connector de Neanex, une spin-off de iNFRANEA, toutes les données du projet furent intégrées dans un seul modèle BIM. Des simulations en VR des flux de circulation ont facilité la communication avec les partenaires. Grâce à l'utilisation intensive du modèle 3D sur le chantier, tous les certificats de test et les adaptations ont pu être gérés puis intégrés dans la même base de données. La préparation méticuleuse a permis de réaliser ce chantier en un temps record de cinq mois.

Les deuxième et troisième marches du podium dans cette catégorie sont allées respectivement à Sweco (Oosterweelverbinding Rive droite) et D&A Consult (Construction d'une PME).

 

Projets publics : centre de protonthérapie ParTICLe – BAM Contractors

BAM Contractors construit pour le compte de l'UZ Leuven le centre de protonthérapie ParTICLe sur le campus du Gasthuisberg, le premier du genre en Belgique. Grâce à cette forme innovante de radiothérapie, les tumeurs malignes peuvent être irradiées de façon très précise, limitant ainsi l'impact sur les tissus sains.

La complexité du dossier – avec des kilomètres de conduites et des chambres intégrées dans la structure en béton se trouvant en grande partie en sous-sol  - a fait du BIM un outil très pratique pour limiter le risque d'erreur. L'équipe de projet a opté pour un modèle par discipline, partagé via le serveur avec toutes les parties impliquées.  Pour réduire les pertes de rayonnement et leurs conséquences négatives sur la santé du personnel, les rayons ont également été modélisés en BIM par l'Université technique de Delft. Celle-ci a ainsi permis d'optimaliser la position des conduites et percements afin de garantir une épaisseur de mur suffisante.
STABO est en charge des études de stabilité, des techniques et de la durabilité, tandis que ar-te et dJGA sont les architectes du projet.

Dans cette catégorie, les deuxième et troisième places sont allées à BESIX (Haute école Utrecht) et Emmaüs (AZ Sint-Maarten).

 

Projets industriels : centre de distribution de Multipharma – D&A Consult

D+A Project est responsable pour la coordination et la conception d'un nouveau centre de distribution pour Multipharma à Sint-Pieters-Leeuw.

En tant que maître d'ouvrage, Multipharma a confié les responsabilités, tâches de coordination et risques du projet à son maître d'ouvrage délégué :  D+A Project. De la sorte, ils n'ont pas besoin d'engager des spécialistes pour suivre le projet en interne et dialoguer avec les entrepreneurs. Et ils profitent de 100% de transparence tout au long du déorulement du projet.

Pour une coordination optimale, un serveur Revit a été mis en place avec l'ensemble des partenaires afin d'héberger tous les modèles d'aspect. Ceux-ci sont ainsi toujours à jour pour toutes les parties. Le rapportage, l'échange d'informations et la vérification des documents de chantier se déroulent via l'application web Aproplan, géreé par D+A Project. Cette nouvelle formule de collaboration offre au maître d'ouvrage des garanties maximales et est entièrement conçue pour être transparente pour toutes les parties. 

Dans cette même catégorie, dbv-architecten (LION-project) et Assar Architects + Vinci Facilities (GSK NEW HAV WN262) arrivent respectivement deuxième et troisième.

 

Projets tertiaires ou commerciaux : Terraced Tower – BESIX

La Terraced Tower est une tour résidentielle de 100 m de haut située le long de la Meuse à Rotterdam. Elle compte plus de 350 appartements, ainsi que des surfaces commerciales au rez-de-chaussée. La tour doit son nom aux terrasses prolongeant les logements sur toute leur largeur et offrant une vue spectaculaire sur la ville et la Meuse.

Outre des animations en 4D et la connexion entre les données géométriques et la base de données sémantiques, BESIX a redéfini les deux applications essentielles du BIM : la coordination et la production de dessins. Afin de déterminer proactivement les risques, l'équipe de projet a misé sur la collaboration. Chaque membre de l'équipe peut participer à la coordination à son propore niveau d'expertise et avec son propre outil. Le but est de mobiliser l'expertise de l'équipe toute entière au moyen de cycles courts de coordination, ce qui permet d'apprendre durant le processus. Cetta approche s'est révélée très efficace pour solutionner les clashes.
Avec l'aide d'un script en Dynamo, les dessins sont automatiquement produits incluant toutes les informations correctes. Ce projet sera sans doute certifié PAS-1192 encore cette année.

La deuxième place dans cette catégorie est pour Vanhout nv (Stuifduin) et la troisième pour BSolutions Architects (BDO).

 

Démarche pionnière/originale : station haute tension offshore Northern  – Aertssen Kranen

La station haute tension offshore Northern est composée de plusieurs structures métalliques superposées. Iemants Steel Construction a fait appel à Aertssen Kranen pour les travaux de levage, de manipulation et de transport. 

Connaître l'environnement dans lequel les activités de levage vont avoir lieu est essentiel. Jusqu'il y a peu, il n'était pas facile d'obtenir rapidement des données fiables sur une situation de chantier. Aertssen a mis au point une technique pour générer des modèles 3D de l'environnement réel, par photogrammétrie et traitement dans un logiciel spécifique. Ce modèle est utilisé comme base pour la réalisation de plans de levage, détermination de routes, ... Le résultat est un environnement précis en 3D qui est une combinaison d'un scan du terrain réel avec les modèles 3D des engins et des élements à manipuler. L'ensemble est ensuite transformé en environnement de réalité virtuelle. Cela permet aux ingénieurs/concepteurs et aux conducteurs de machines de simuler virtuellement les mouvements de levage et de transport et d'ainsi éliminer à l'avance d'éventuels obstacles. 

Antwerpse Bouwwerken nv (scénario 4D appliqué à la MRS à Sint-Katelijne-Waver) et BESIX (tunnel Velser) se partagent les accessits. 

 

BIM Award de l’année : élargissement du canal Lek et construction d’une 3e chambre de l’écluse Beatrix - iNFRANEA

iNFRANEA a remporté le gros lot avec l'élargissement du canal Lek et construction d’une 3e chambre de l’écluse Beatrix. Ce projet a pour but de mettre fin à un goulet d'étranglement sur la liaison très fréquentée entre Rotterdam en Amsterdam.

Un processus de conception intégrée est au centre du projet. Pour ce faire, deux systèmes sont utilisés : la base de données relationnelles en ligne Relatics et un serveur de projet central. Relatics est utilisée pour la communication, le stockage d'informations et de documents. Toutes les deux semaines, toutes les disciplines fournissent une version à jour du concept qui est ensuite stockée sur le serveur central et dans le RDBMS (Voir Relatics). De cette manière, tous les collaborateurs ont accès aux modèles les plus récents pour analyses et décisions. 
L'ensemble des versions les plus récentes du concept sont rassemblées pour former plusieurs modèles intégrés par secteur ou phase. Ces modèles représentent la sitaution finale ou les phases de construction du projet. Des analyses transversales aux disciplines peuvent être réalisées à partir de ce modèle. Ce modèle sert également comme point de départ pour les plans en 4D et pour la préparation virtuelle. 

Un autre point remarquable dans ce projet est le fait que le guidage des machines est issu du concept en 3D.  En outre, le maître d'ouvrage Sas Van Vreeswijk a scanné avec des scanners lasers 3D les objets existants, dont la monumentale écluse jumelle. Le nuage de points ainsi obtenu constitue la base d'un modèle 3D précis de l'intéreur et de l'extérieur du bâtiment existant.

Source: EBP

 

Partenaires associés

Infolettre

Le meilleur de BIMtonic, directement dans votre boîte mail