AZ Sint-Maarten, Malines (VK Architects & Engineers)

Case study présenté par VK Architects & Engineers
  • 24-01-2017

L’hôpital AZ Sint-Maarten réunit trois hôpitaux existants dans un nouveau bâtiment sur le campus Roosendaelveld. Le nouvel hôpital couvre 100.000 m² et comptera 750 lits.

Quels intervenants ont été impliqués dans le processus BIM ?
Tout d’abord, et non des moindres, le maître d’ouvrage (AZ Sint-Maarten, Dr. Jan Claesen) nous a donné l’opportunité de nous lancer. Ensuite, les 3 bureaux d’études impliqués : l’architecture par VK, l’ingénierie MEP par Ingenium et l’ingénierie structurelle par Sweco (Grontmij). Pour chaque partie, une première rencontre avec l’utilisation d’un logiciel de modélisation 3D dans un travail d’équipe coordonné.

Pour quels éléments le BIM a-t-il été/n’a-t-il pas été appliqué ?
I Dans un premier temps, un modèle 3D était uniquement demandé. L’on s’est peu à peu aperçu que ce modèle permettait plus que de produire de jolies vues et de belles images. Pas à pas, on a travaillé directement sur les métrés en utilisant l’information déjà présente et de l’information a encore été ajoutée, dans l’optique de ce métré et du contrôle des quantités. Les plans fonctionnels, les plans d’évacuation, etc., ont également été intégrés.
 

Pourquoi cette décision de réaliser le projet avec le BIM et qui l’a prise ?


Voir aussi plus haut, la mission (en 2009 – le BIM avant la lettre !) venait du maître d’ouvrage lui-même.
 

Comment le processus BIM s’est-il déroulé ? A-t-il bien fonctionné ? Y a-t-il eu des complications particulières ?
Dans l’ensemble, le processus s’est bien déroulé. Il s’agissait d’une première rencontre avec Revit, aussi bien pour VK lui-même que pour les modeleurs. Dès le départ, un manager CAD avec une connaissance de Revit a été recruté et une implémentation de Revit complète a été planifiée pour le département architecture. Celle-ci a été déployée progressivement, simultanément avec l’évolution du modèle Sint-Maarten et l’expérience de ses modeleurs. Les modèles ont été échangés chaque semaine avec les différentes parties et on a régulièrement communiqué en direct et par téléphone avec les trois parties (une nécessité). Les petits points d’achoppement concernaient les défauts dans le logiciel alors encore jeune et les problèmes de mise à niveau des nouvelles versions. Mais rien d’insurmontable.
 

Dans quelle mesure le BIM a-t-il apporté une plus-value au projet ?
Ce projet d’hôpital se trouve actuellement (au début de 2017) en phase de construction. Maintenant, les modèles as-built vont être faits et le suivi et l’organisation du chantier par le modèle va avoir lieu. C’est ici que se trouve la valeur ajoutée.
En outre, chacun est obligé de collaborer étroitement avec les autres et suivant des lignes directrices (BIM) bien définies imposées par le client, ce qui semble avoir une grande influence sur la réalisation des objectifs prévus au niveau du planning et du budget.
Les données disponibles pourront être transmises de manière transparente vers le processus FM au sein de l’organisation opérationnelle du maître d’ouvrage.

Que vous a appris ce projet concernant l’utilisation du BIM ?
Ce projet nous a surtout appris que lorsque la volonté de « bimmer » est là, tout est possible. Le projet a débuté en tant que mission de construire un modèle 3D par discipline et de tout coordonner de manière interdisciplinaire. Ceci sans protocole ou manager BIM, en se basant uniquement sur la bonne volonté, la connaissance et la vision sur l’avenir des partenaires de la construction et du maître de l’ouvrage.

Partenaire associé

Donneur(s) d'ordre(s)

Emmaüs vzw

Localisation

MECHELEN

Projet

VK Architects & Engineers

Bureaux d'études impliqués

- Sweco / Grontmij (stabiliteit/stabilité)
- Ingenium (technieken/techniques)
- KM Tuinplanning (buitenaanleg/extérieur)
Aannemer/Entrepreneur: MBG

Logiciel(s) utilisé(s)

AutoCAD Civil3D
Autodesk Revit
Autodesk Navisworks
BIMiTs Datalink